La suppression de l’AJAC, symbole du fonctionnement des conseils de Paul Valéry

Le mardi 5 octobre 2021 (alors qu’avait lieu une manifestation inter-professionelle pour défendre nos conditions de vie, de travail et d’études) le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) de Paul Valéry a pris la décision de supprimer le statut AJAC. 

Ce statut, “Ajourné-e mais Autorisé-e A Continuer”, permettait aux étudiant-e-s ayant obtenu 40 ECTS d’une année universitaire à passer à l’année supérieure tout en rattrapant les matières non validées (passages L1/L2 et L2/L3). 

L’AJAC, un statut essentiel menacé de disparaître

Le statut d’AJAC, présent dans différentes universités, est en passe de disparaître. En effet, il est peu à peu supprimé, dans une logique de libéralisation de l’Enseignement supérieur et de la recherche et de mise en application de l’arrêté licence, qui détruit le principe de licence en 3 ans. L’AJAC impliquant obligatoirement la notion d’années scolaires, son abrogation à l’échelle du pays est malheureusement une question d’années.

L’argument principal à la suppression de l’AJAC que nous a donnée la présidence, est que les étudiant-e-s utilisant ce statut seraient peu à réussir. À celà, nous avons plusieurs oppositions à apporter. 

Premièrement, nous connaissons les liens étroits entre l’échec scolaire et la précarité et le salariat étudiant. Si ces problèmes ne sont pas réglés, il est logique que les étudiant-e-s qui travaillent aient des difficultés à réussir leurs études ! Il faudrait alors comparer les chiffres de l’AJAC avec ceux du redoublement.

Ensuite, nous souhaitons rappeler que le statut d’AJAC est un droit, et qu’il doit être accessible à tou-te-s, quel que soit le taux de réussite derrière ! Le libre choix doit être donné aux étudiant-e-s.

De plus, le nouveau système ne nous semble pas régler le problème de la charge de travail plus importante avec l’AJAC. 

Le nouveau système

Le nouveau système, à l’inverse, permettra aux étudiant-e-s non pas de passer en année supérieure, mais de redoubler en “s’avançant” dans certaines matières validées. A noter que ce redoublement ne sera pas comptabilisé comme tel au niveau du Crous, et que par conséquent les étudiant-e-s ne perdront pas leur bourses.

Nous émettons pourtant des réserves vis-à-vis de ce nouveau système : son lien avec l’arrêté licence, ainsi que la sélection grandissante à l’entrée du master, nous inquiètent. Et est-ce que ce système n’aboutirait pas à une plus forte sélection à la fin des études entre un-e étudiant-e qui aura réussi son parcours en 3 ans et un-e autre en 4 ?

De plus, la manière dont sa mise en place s’est déroulée nous semble problématique.

Les conseils de Paul Valéry (et leur fonctionnement)

Tous les deux ans, les étudiant-e-s de Paul Valéry ont la possibilité de voter pour des représentant-e-s. Une fois élus, iels siègent principalement en Conseil Administratif (CA) et en Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU). Cependant, à celà s’ajoutent de nombreuses commissions et groupes de travail. Si leur but principal est d’alléger les CA et les CEVU, notamment sur des questions de budget, beaucoup sont surtout un moyen pour la présidence de couper les débats et l’opposition. En effet, les élu-e-s étudiant-e-s et syndicalistes (qui parfois travaillent également à côté) n’ont tout simplement pas le temps d’assister à l’ensemble de ses conseils. C’est donc un manque de démocratie flagrant ! 

Par ailleurs, les informations et les documents demandés par Solidaires Étudiant-e-s ne nous ont pas été données : nous avons donc eu très peu d’informations quant au nouveau fonctionnement.

N’étant pas co-gestionnaires, nous nous opposons à ce fonctionnement qui nuit à notre syndicalisme comme à nos études. 

Nous luttons et continuerons de lutter pour l’amélioration de nos conditions de vie et d’études, et une université ouverte à tous et émancipatrice !

Facebook

Twitter

Instagram

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :