L’offensive réactionnaire contre l’université et la recherche publique : heure d’information syndicale et pique-nique mercredi 16 juin à 11h30 :

Depuis l’automne 2020, l’université et la recherche publique subissent une offensive idéologique majeure qui réunit le pouvoir en place, ses relais médiatiques et la fachosphère. Le procès en « islamo-gauchisme » lancé par le Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a été largement condamné par la communauté de l’enseignement et de la recherche, tout comme l’ont été les sorties répétées de la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, qui ont révélé l’ignorance crasse et l’opportunisme indigne de nos gouvernant-e-s. Ces attaques ont cependant trouvé un écho auprès d’une coterie d’intellectuel-le-s médiatiques hostiles à toute forme de pensée critique de l’ordre social existant, qui se sont empressé-e-s de dénoncer pêle mêle les approches « décoloniales » et « intersectionnelles », affirmé que la recherche était menacé par le militantisme et appelé à une restriction des libertés pédagogiques d’enseignement et de recherche.

Comment comprendre ces attaques ? D’où vient cette catégorie d’ « islamogauchisme » soudain mise à l’honneur ? Faut-il voir dans ces attaques une diversion par rapport aux questions sociales soulevées par la crise sanitaire, en particulier la pauvreté étudiante massive ? S’agit-il plutôt d’un discours accompagnant et légitimant la reprise en main de l’enseignement et de la recherche, appelé si l’on en croit le rapport annexe de la LPR à devenir « le bras armé de l’Etat » ? Ou est-ce plus simplement la déclinaison dans notre secteur du processus de disqualification des discours critiques et de réduction des libertés publiques qui affecte plus largement notre pays ?

Pendant que la catégorie fantasmatique de l’ « islamo-gauchisme » sature le débat médiatique et politique, l’extrême-droite progresse dans nos campus, y compris dans ses formes les plus violentes. L’attaque par un commando armé, dans la nuit du 22 au 23 mars 2018, d’étudiant-e-s qui occupaient l’amphi de la Fac de Droit de l’UM a constitué l’épisode le plus visible d’une série inquiétante d’agressions sur les campus ou aux alentours à Strasbourg, Rennes, Tours, Nancy, Paris-Tolbiac, Nanterre ou encore Saint-Denis au cours des dernières années. Ici encore, l’extrême-droite révèle son visage de milice violente au service de la destruction du syndicalisme étudiant et des mouvements de contestation.

Pour échanger sur ces sujets, SUD Education, SUD Recherche EPST et Solidaires Etudiant-e-s vous invitent à une heure d’information syndicale mercredi 16 juin à 11h30 sur la grande pelouse du campus Paul-Valéry, route de Mende

Les discussions se prolongeront, comme il se doit, sous la forme d’un pique-nique islamo-gauchiste qui se tiendra dans le respect des consignes sanitaires.

Au programme, discussions sur :

  • « islamo-gauchisme »: l’offensive idéologique contre l’université et la recherche 
  • criminalisation des mobilisations sur les campus / présence policière et de l’extrême-droite sur nos campus

Pour rappel, chaque agent-e de la Fonction publique, titulaire ou non, peut participer à une heure d’information syndicale chaque mois.

Le 11/06/2021,

Organisé par Solidaires étudiant-e-s Montpellier, Sud Education Hérault et Sud Recherche EPST 34

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :